Irak: les électeurs ont voté en masse pour un scrutin décisif

BAGDAD - Les Irakiens, toutes communautés confondues, ont voté en masse pour élire leurs députés. Un calme relatif et une forte compétition entre les candidats ont marqué un scrutin historique. Les résultats ne devraient pas être connus avant deux semaines. "La participation est très large, dans toutes les régions, même à Falloujah, Salaheddine et Ninive", a affirmé un responsable de la Commission électorale, Hussein al-Hindaoui, sans pouvoir donner de chiffres. Selon les premières estimations de responsables de la Commission, le participation tourne autour de 60 à 80 %. Les plus forts taux étaient enregistrés dans la province sunnite de Salaheddine. Les sunnites, qui avaient boudé le scrutin de janvier, ont participé cette fois-ci, candidats comme électeurs, pour être présents au Parlement, qui doit siéger pour quatre ans. La journée électorale a connu peu de violences, en comparaison avec celle de janvier au cours de laquelle 36 personnes avaient été tuées. Deux Irakiens et un Marine ont été tués et neuf personnes, dont un soldat américain, blessées. Un obus de mortier est notamment tombé dans la Zone verte, secteur ultra-sécurisé de Bagdad où des responsables ont voté. La consultation s'est tenue sous la menace de groupes extrémistes, dont celui d'Al-Qaïda en Irak, dirigé par Abou Moussab al-Zarqaoui. Un important dispositif de sécurité impliquant toutes les forces de l'ordre du pays a été déployé et la Force multinationale se tenait prête à intervenir. Les électeurs, plus de 15,5 millions, étaient appelés à choisir 275 députés parmi plus de 7500 candidats, dans la troisième consultation de l'année après les élections générales de janvier et le référendum sur la Constitution en octobre. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.