Irak: le parlement sud-coréen approuve la réduction des troupes

SÉOUL - Le parlement sud-coréen a voté la réduction d'un tiers la présence militaire du pays en Irak l'an prochain. Les 3200 soldats sud-coréens sont stationnés à Arbil. Le président polonais a lui prolongé la mission militaire de son pays en Irak jusqu'à fin 2006 Les députés de l'Assemblée nationale sud-coréenne ont approuvé par 110 voix contre 31 le projet de loi du ministère de la Défense de réduire de 3200 à 2300 le contingent de soldats sud-coréens en Irak et d'allonger d'une année leur mission en Irak, jusqu'à la fin 2006. Les militaires de la Corée du Sud constituent la troisième force internationale présente dans le pays, après celle des Etats-Unis et du Royaume-Uni. Ils sont stationnés dans la ville d'Arbil, dans le nord de l'Irak, où ils participent notamment à la reconstruction. Le président polonais Lech Kaczynski a quant à lui officiellement approuvé jeudi soir la reconduction jusqu'à la fin de 2006 de la mission militaire de son pays en Irak, comptant jusqu'à 1500 soldats et employés civils. Six jours après avoir été investi dans ses fonctions, M. Kaczynski a ainsi donné son approbation à la décision prise mardi par le gouvernement de Kazimierz Marcinkiewicz. La Pologne, proche alliée de Washington en Irak, va toutefois réduire progressivement à partir de mars le nombre de ses soldats à quelque 900, contre 1450 actuellement. La présence des troupes polonaises en Irak est impopulaire en Pologne. Le pays commande une division multinationale baptisée "centre-sud" et stationnée à Diwaniyah, à 180 km au sud de Bagdad. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.