Irak: au moins trente tués dans un attentat à la voiture piégée

BAGDAD - Un attentat à la voiture piégée perpétré devant l'hôpital de Mahmoudiyah, en Irak. a fait au moins trente morts et 23 blessés. Cinq Irakiens ont par ailleurs été tués dans d'autres dans d'autres attaques, ainsi que trois soldats américains. "Le bilan total des victimes transportées dans les hôpitaux de la capitale et dans celui de Mahmoudiyah s'élève à 30 morts et 23 blessés", selon les services de sécurité. Un précédent bilan faisait état de huit morts et 23 blessés. La voiture, garée devant un hôpital, a explosé à Mahmoudiyah, à une vingtaine de kilomètres au sud de Bagdad. Cette ville est dans le "triangle de la mort", une zone où les enlèvements et les attaques sont quasi quotidiens. Dans d'autres attaques, cinq Irakiens ont été tués jeudi matin et les corps de quatre personnes étranglées et tuées par balles ont été retrouvés au sud de Bagdad, ont indiqué des sources de sécurité. Par ailleurs, les corps de quatre Irakiens, deux femmes et deux hommes, portant des traces d'étranglement et des impacts de balles, ont été retrouvés à Youssoufiyah, à une vingtaine de kilomètres au sud de Bagdad, dans le "triangle de la mort", selon une source de la police. Enfin, trois soldats américains ont succombé mercredi à des tirs à Bagdad, a indiqué jeudi l'armée américaine sans préciser s'il s'agissait d'attaques. Selon le Pentagone, 2108 GI's et personnel assimilé militaire ont été tués depuis l'invasion de l'Irak en mars 2003. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.