Irak: au moins 54 morts dans un attentat anti-chiite à Koufa

BAGDAD - Au moins 54 personnes ont été tuées et 91 blessées dans un attentat suicide à la voiture piégée à Koufa, au sud de Bagdad. L'attaque visait un groupe d'ouvriers irakiens dans le centre de cette ville, majoritairement chiite.Le responsable, un proche du gouverneur de la province de Najaf, a ajouté que "le bilan devrait encore s'alourdir". Selon des témoins, la voiture a explosé au milieu de la foule à proximité de la Grande mosquée de la ville où des ouvriers attendaient, comme à leur habitude, que des employeurs éventuels viennent les chercher."Une voiture bleue est arrivée et des douzaines de travailleurs l'ont entourée pensant que son conducteur cherchait des ouvriers. Quelques instants plus tard, tout volait dans les airs", a affirmé Nasser Kadhim, blessé par l'explosion qui a coûté la vie à son frère.Le 6 juillet, un attentat a fait douze morts et des dizaines de blessés, la plupart des pèlerins iraniens venus à Koufa, localité proche de la ville sainte chiite de Najaf à 160 km au sud Bagdad.C'est le troisième attentat de grande envergue en trois jours visant la communauté chiite. Dimanche, 28 personnes dont 25 chiites ont été tuées à Touz Khormatou (150 km au nord de Bagdad) dans un attentat dans un café. Lundi, 48 personnes ont péri à Mahmoudiyah au sud de Bagdad dans une attaque à la voiture piégée suivie par des tirs dans la foule. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.