Irak: au moins 27 morts depuis dimanche soir

BAGDAD - Dix personnes ont été tuées et 30 autres blessées dans un attentat antichiite à Bagdad. La voiture piégée a explosé au moment où les fidèles quittaient une mosquée. Diverses autres attaques dans le pays ont par ailleurs fait 17 morts depuis dimanche soir.Ces violences ont été commises au deuxième jour d'une visite surprise à Bagdad de la secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice et du ministre britannique des affaires étrangères Jack Straw. Ils ont appelé les dirigeants irakiens à faire en sorte de sortir le pays au plus vite de l'impasse politique actuelle.Ils ont fait valoir auprès des responsables irakiens que le vide politique actuel fragilisait le pays. L'Irak n'a toujours pas réussi à former un nouveau gouvernement, quatre mois après les élections législatives."Nous sommes venus soutenir le processus en cours et il ne me revient pas ni à M. Straw de déterminer qui sera le premier ministre", a déclaré Mme Rice.M. Straw et Mme Rice ont estimé que leurs entretiens avec les représentants des groupes politiques concernés, ne constituaient pas une ingérence dans les affaires irakiennes."Les Américains ont perdu plus de 2000 soldats, nous en avons perdu plus de 100 et il y a 140'000 militaires étrangers qui aident au maintien de la paix", a expliqué M. Straw, rappelant que "ce sont les Etats-Unis et la Grande-Bretagne qui ont libéré le pays". "Nous avons le droit de demander à traiter avec monsieur A, B ou C car on ne peut pas traiter avec personne", a-t-il ajouté.Mme Rice a également réclamé le démantèlement des milices religieuses, liées aux formations politiques, pour empêcher que l'Irak ne bascule dans la guerre civile. "On ne peut avoir dans une démocratie plusieurs groupes armés - l'Etat doit avoir le monopole du pouvoir", a-t-elle souligné. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.