Irak: 17 morts dans des attaques, dont deux GI's

BAGDAD - Les violences en Irak ont fait 17 morts, dont dix soldats irakiens tués dans une attaque rebelle et quatre fidèles dans un attentat suicide contre un lieu de prière chiite au nord de Bagdad. Dans la capitale, deux soldats américains ont perdu la vie. Dix soldats irakiens ont été tués et 20 autres ont été blessés dans une attaque contre un point de contrôle à Adhaïm, à 70 km au nord de Bagdad, sur la principale route reliant la capitale et Kirkouk. Les assaillants ont attaqué le point de contrôle à la mitrailleuse et aux roquettes RPG avant de s'en prendre aux renforts, a dit un policier sous le sceau de l'anonymat. Quatre personnes ont par ailleurs été tuées et huit autres blessées lors d'un attentat suicide visant un lieu de prière chiite à Baladruz, à 25 km à l'est de Baaqouba. Dans le centre de Bagdad, Deux soldats américains ont été tués dans l'explosion d'un engin artisanal, a annoncé l'armée américaine dans un communiqué. Par ailleurs, un civil irakien a été tué et un autre blessé par des tirs à dans un quartier au sud de Bagdad, a indiqué une source de sécurité. Un colonel de police a été blessé et hospitalisé après une attaque dans l'ouest de la capitale irakienne. Enfin, deux corps non identifiés ont été découverts, une balle dans la tête, les yeux bandés et les mains liées dans le dos à Mossoul (370 km au nord de Bagdad). /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.