Irak: 15 marins britanniques capturés par des forces iraniennes

BAGDAD - La marine iranienne a capturé 15 hommes de la Royal Navy qui inspectaient un navire marchand dans le Golfe, provoquant un incident diplomatique. Londres affirme qu'ils se trouvaient dans les eaux irakiennes, alors que Téhéran prétend que son territoire a été violé.Les marins britanniques de la frégate HMS Cornwall "venaient d'achever sans encombre l'inspection d'un navire marchand lorsqu'ils se sont retrouvés avec leurs deux embarcations encerclés par des bâtiments iraniens et escortés vers les eaux territoriales iraniennes", a indiqué la Grande-Bretagne, qui exige leur libération immédiate.L'incident, qui a fait grimper de plus de 60 cents les cours du brut, s'est produit en milieu de matinée au large de la péninsule de Fao, dans le Chatt al Arab, le confluent du Tigre et de l'Euphrate qui marque la frontière entre l'Irak et l'Iran.La veille, l'Iran avait entamé une semaine de manoeuvres navales tout le long de ses côtes, y compris dans cette partie stratégique du Golfe qui jouxte les immenses gisements pétroliers de l'Irak, de l'Iran et aussi du Koweït.A Bagdad, le vice-premier ministre irakien sunnite a été blessé dans un attentat suicide. Touché par des éclats au visage et à la poitrine, il a été opéré d'urgence dans un hôpital américain. Son état est stationnaire. Neuf personnes ont été tuées et 15 blessées dans l'attaque. Il s'agit de la deuxième tentative d'assassinat contre un haut responsables du gouvernement irakien en un mois.Dans la banlieue chiite de Sadr City, l'explosion d'une voiture piégée sur un marché de voitures d'occasion a par ailleurs fait cinq morts et une vingtaine de blessés. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.