Grippe aviaire: l'UE n'envisage pas de nouvelles mesures

BRUXELLES - Les mesures prises en Grèce, en Italie et en Slovénie doivent permettre d'éviter la propagation de la grippe aviaire aux volailles commerciales, a affirmé la Commission européenne. Celle-ci n'envisage pas de mesures plus strictes pour l'heure."L'important, c'est que les Etats membres appliquent les mesures prévues dans le cadre communautaire sans hésitation. Les citoyens peuvent être rassurés que les mesures nécessaires sont prises immédiatement dans les pays concernés", a déclaré Philip Tod, porte-parole du commissaire européen à la Santé Markos Kyprianou."Ce sont des mesures de précaution pour prévenir une propagation de la maladie aux volailles commerciales", a-t-il ajouté. "Il ne s'agit que d'oiseaux sauvages pour le moment, heureusement il n'y a pas de cas confirmé pour le moment sur de la volaille commerciale".La Commission n'envisage pas de recommander l'adoption de mesures plus strictes pour le moment, a ajouté M. Tod. Les experts des 25 doivent se réunir mercredi et jeudi à Bruxelles pour examiner les mesures déjà prises en Grèce, en Italie et en Slovénie.Les mesures déjà appliquées dans ces trois Etats membres, où le virus hautement pathogène H5N1 de la grippe aviaire a été confirmé sur des cygnes sauvages retrouvés morts, sont géographiquement très ciblées.Les mesures de contrôle des volailles - avec interdiction de transport, de ventes d'animaux vivants, désinfection renforcée - s'appliquent uniquement dans un rayon de 10 km autour du lieu où un animal malade a été trouvé.Pour l'instant, l'Union européenne doit à chaque fois adopter formellement ces mesures lorsqu'un animal malade a été détecté dans un pays. C'est ce qu'elle a fait vendredi pour la Grèce, samedi pour l'Italie et dimanche pour la Slovénie, alors même que chacun de ces pays avait déjà mis en place les zones de contrôle renforcé des volailles.En France, premier producteur de volailles de l'UE, le ministre de l'Agriculture Dominique Bussereau a indiqué qu'il envisageait "une mesure plus large de confinement" des volailles dès le milieu de la semaine prochaine si de nouveaux éléments d'alerte devaient être identifiés par les autorités sanitaires françaises. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.