Grippe aviaire: fausse alerte en Turquie

ANKARA - La Turquie a affirmé lundi que la grippe aviaire n'était pas à l'origine du décès suspect dimanche d'un adolescent de 14 ans dans l'est du pays. Les tests effectués sur l'enfant et quatre autres malades se sont révélés négatifs. "La maladie et la mort ne résultent pas de la grippe aviaire. Des recherches sont en cours pour en déterminer la cause", a déclaré un haut responsable du ministère turc de la santé, Turan Buzgan. Selon lui, "la maladie (de ces patients) ne relève pas de la grippe aviaire, ni d'un quelconque virus grippal", a-t-il ajouté. La cause précise du décès de l'adolescent reste à déterminer. Il appartenait à une famille dont quatre enfants sont tombés malades. Les quatre enfants avaient été hospitalisés pendant le weekend à Van, dans l'est du pays, après avoir consommé des poulets. Les volailles avaient été abattues après avoir présenté des signes de la maladie il y a quinze jours. Les médecins avaient indiqué que les quatre enfants avaient de la fièvre, toussaient et saignaient de la bouche. La Turquie, qui se trouve sur l'itinéraire d'oiseaux migrateurs censés avoir propagé le virus, a connu deux foyers de grippe aviaire ces trois derniers mois. Mais aucun humain n'y a à ce jour contracté la maladie, qui a fait plus de 70 morts en Asie. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.