Grippe aviaire: aides d'Etat aux éleveurs autorisées sous condition

BRUXELLES - La Commission européenne a proposé aux 25 Etats membres d'utiliser la législation existante pour accorder des aides nationales aux éleveurs touchés par la baisse des ventes de volailles due à la grippe aviaire. Elle a exclu à ce stade des mesures de soutien communautaires."Il y a différentes possibilités pour les Etats membres d'aider les producteurs de volailles", a déclaré la commissaire à l'Agriculture Mariann Fisher Boel à l'issue de la réunion des ministres européens de l'Agriculture à Bruxelles.Bruxelles est prêt à autoriser des aides nationales sous formes de mesures techniques déjà existantes, comme des prêts à bas taux d'intérêts aux producteurs, à condition que les Etats membres respectent les règles communautaires, a-t-elle expliqué."On va voir ce qui peut être fait. Sinon je serai ouverte à d'autres solutions. Je ne fermerai aucune porte si la situation empire", a-t-elle indiqué.Plusieurs pays européens, qui ont enregistré une chute du marche de la volaille, de 15% en France et en Belgique jusqu'à 50% en Grèce et 70% en Italie, demandaient la possibilité d'octroyer des aides d'Etat.L'Italie a annoncé dès lundi soir avoir déjà négocié avec la Commission des aides nationales d'un montant de 100 millions d'euros, selon son ministre Gianni Alemanno. Mme Fisher Boel a toutefois indiqué que "les discussions techniques se poursuivaient" entre les experts italiens et communautaires sur ces aides.Quant aux aides communautaires, Mme Fisher Boel avait expliqué un peu plus tôt que Bruxelles n'envisageait pas pour l'instant d'en octroyer, aucune disposition n'étant prévue dans par l'Organisation commune de marché pour la volaille pour compenser une baisse de marché, explique la commissaire.La Commission a toutefois augmenté les subventions aux exportations depuis le début de l'année, de 24 euros à 30 euros pour 100 kilos de viande de volaille, a-t-elle indiqué. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.