Grippe aviaire: 28 nouveaux cas du H5N1 détectés en Allemagne

SCHWERIN - Vingt-huit nouveaux cas du virus de la grippe aviaire H5N1 ont été détectés sur des oiseaux morts en Allemagne. Le ministre régional de l'Etat de Mecklembourg-Poméranie Till Backhaus l'a annoncé lors d'une conférence de presse à Schwerin.Ces 28 cas s'ajoutent à 13 autres cas d'oiseaux porteurs du virus H5N1, dans sa forme hautement pathogène, identifiés cette semaine sur l'île de Rügen, en mer Baltique, dans le nord-est du pays. Les cadavres à l'étude proviennent eux aussi de Rügen.Vendredi, le ministre fédéral de l'agriculture et de la protection des consommateurs Horst Seehofer avait prévenu qu'il fallait s'attendre à la découverte de nouveaux cas de grippe aviaire, alors que des analyses étaient toujours en cours sur des oiseaux retrouvés morts dans le nord du pays.Le virus a été également identifié à Vienne et en Basse Autriche. Un cygne et un canard ont été retrouvés morts, a annoncé le ministère de la santé. Le cygne mort a été retrouvé dans la banlieue de Floridsdorf, à Vienne, sur un bras du Danube alors que le canard sauvage mort a été découvert dans le village de Klosterneuburg qui jouxte Vienne.Jusqu'à présent, quatre cygnes infectés de ce virus ont été retrouvés dans la province de Styrie (Graz) cette semaine mais aucun oiseau porteur du virus H5N1 n'avait été détecté dans une autre province. Il s'agit des premiers cas de type H5N1 identifiés dans la république alpine.Des échantillons prélevés sur les cygnes ont été envoyés au laboratoire de référence de l'Union européenne à Weybridge (Grande-Bretagne), pour confirmer qu'ils ont bien été contaminés par la souche H5N1. Les résultats devraient être connus la semaine prochaine.Pour prévenir la propagation du virus, les volailles sont confinées en Autriche dans des "zones à risques" établies en bordure des cours d'eau du pays et une zone de protection d'un rayon de trois km est parallèlement établie depuis deux jours autour de Mellach, où les deux premiers cygnes infectés ont été découverts.Des experts se sont retrouvés pour discuter d'une éventuelle extension du confinement de la volaille en Autriche. La ministre de la santé Maria Rauch-Kallat a été critiquée par l'opposition pour ne pas avoir décrété dès l'apparition des premiers cas du virus du type H5N1, le confinement des volailles dans tout le pays, à l'instar de l'Allemagne. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.