Grève des transports à New York, une première en 25 ans

NEW YORK - Les employés des bus et du métro new-yorkais ont cessé le travail mardi pour la première fois en 25 ans, laissant en souffrance plusieurs millions d'usagers. Cette action intervient à l'appui de revendications sur les salaires et les retraites. Le syndicat des transports en commun, la Transport Workers Union (TWU), a rejeté une offre de l'Autorité des transports métropolitains (MTA) lundi soir peu avant minuit. Trois heures plus tard, le syndicat a appelé ses 34 000 membres à cesser le travail. Cet appel a entraîné l'arrêt complet du réseau de transports, qui achemine sept millions de passagers chaque jour. Tombant au plus fort de la période de Noël, ce mouvement pourrait coûter jusqu'à 400 millions de dollars par jour à la ville, ont averti des responsables municipaux. Par un grand ciel bleu mais - 10° celsius de température, des foules emmitouflées ont dans le calme traversé les ponts à pied pour tenter de rejoindre tant bien que mal les tours de Manhattan. Imposant le covoiturage, la police a érigé des barrages aux tunnels et aux ponts d'accès à Manhattan, bloquant les véhicules transportant moins de quatre passagers et les camions. De longues files de voitures se sont rapidement formées, attendant parfois jusqu'à 40 minutes. Le maire de New-York, Michael Bloomberg, a dénoncé une grève "illégale et moralement répréhensible", qui relève pour lui d'une "lâche tentative de chantage" du syndicat à la table de négociations. La municipalité et la MTA ont porté l'affaire devant les tribunaux, réclamant de lourdes pénalités contre le syndicat et chacun des 33 700 membres qui ferait grève, en vertu d'une loi rendant tout arrêt de travail de ce type illégal. Le conflit porte sur les salaires, les cotisations salariales et l'âge du départ à la retraite. Le syndicat refuse les efforts demandés par la MTA dans la mesure où celle-ci affiche une trésorerie excédentaire d'un milliard de dollars. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.