Gaza: les combats fratricides ont fait au moins 24 morts

Les islamistes du Hamas semblent en passe de mettre en déroute les services de sécurité fidèles au Fatah dans la bande de Gaza, un territoire qui s'enfonce dans la guerre civile. Les combats fratricides ont fait au moins 24 morts.Plusieurs Palestiniens ont été tués par l'explosion d'une charge placée par des combattants du Hamas sous un quartier général des forces de sécurité dans le sud de la bande de Gaza. Au moins deux employés de l'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) ont par ailleurs été abattus et l'agence a fait savoir qu'elle suspendait temporairement ses activités dans ce territoire."Le quartier général de la Sécurité préventive à Khan Younès a été entièrement détruit par l'explosion d'une bombe dans un tunnel. Il y a des morts et des blessés", a affirmé le directeur général de la Sécurité préventive dans la bande de Gaza. Il a ajouté que la bombe avait été placée par des combattants du Hamas.Peu après l'explosion, de violents affrontements ont éclaté à Khan Younès, autour d'autres positions des services de sécurité. Les combats se sont propagés à la ville proche de Rafah, notamment près de la frontière avec l'Egypte.Environ 300 hommes d'un puissant clan familial de la ville de Gaza, jusqu'ici allié du Fatah, se sont rendus au mouvement islamiste Hamas, a affirmé l'un de ses chefs. Deux membres du clan ont été tués lors d'un assaut des islamistes.Limités jusqu'ici à la bande de Gaza, les accrochages ont gagné la Cisjordanie où des combats, qui ont fait une dizaine de blessés, ont éclaté entre activistes des deux partis près de Naplouse. Un groupe du Fatah a annoncé avoir enlevée onze membres du Hamas dans la ville qui ont été libérés dans la soirée. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.