Ex-espion empoisonné à Londres: Russie pointée du doigt

LONDRES - Un transfuge des services d'espionnage russes, très critique vis-à-vis du gouvernement Poutine, est actuellement hospitalisé à Londres dans un état "grave". La police enquête sur une apparente tentative d'empoisonnement.Oleg Gordievski, chef espion en Grande-Bretagne pour le KGB, ancêtre du FSB, dans les années 80 et transfuge le plus gradé des services soviétiques en Occident, a accusé les services secrets russes d'être à l'origine de cette tentative d'assassinat, dans un entretien au "Times".Selon lui, l'empoisonnement a été "commandité par l'Etat (russe)" car "seuls" les services de renseignement russes ont pu faire une telle chose. M. Gordievski a ajouté qu'il ignorait l'identité de l'assassin d'Alexandre Litvinenko mais qu'il soupçonnait un ami russe et un de ses anciens collègues.Alexandre Litvinenko, 43 ans, ex-lieutenant-colonel du FSB (ex-KGB), s'est senti mal après avoir rencontré le 1er novembre un "contact" italien à Londres, avait expliqué l'intéressé ces derniers jours à des médias britanniques et russes.Selon le "Sunday Times" citant un rapport médical, il aurait été empoisonné au thallium, l'un des composants de la mort-aux-rats, recevant trois fois la dose potentiellement mortelle. Au vu de ses symptômes, les médecins évoqueraient un cocktail de plusieurs substances.Ses reins ont été endommagés, il vomit sans arrêt, souffre d'une perte quasi-totale de globules blancs et n'a pas mangé depuis 18 jours, écrit le journal. Il aurait perdu ses cheveux et parlerait avec difficulté. Placé sous protection armée, il serait dans l'attente d'une greffe de moelle osseuse.L'ex-espion, s'intéressait de près au meurtre récent de la journaliste russe d'opposition Anna Politkovskaïa. C'était l'objet de sa rencontre le 1er novembre avec "Mario", un "contact" italien. Il s'agirait, selon le quotidien en ligne russe "Gazeta.ru", de l'homme d'affaires italien Mario Scaramella.Pour l'ancien homme fort du KGB à Londres, M. Litvinenko a cependant "été empoisonné avant de rencontrer l'Italien", lors d'un rendez-vous dans un hôtel avec un Russe se faisant passer pour un homme d'affaires et un ami et qui aurait versé le poison dans son thé. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.