EPFZ: des étudiants perturbent le discours du chancelier autrichien

ZURICH - Des étudiants ont interrompu le discours prononcé à l'EPFZ par le nouveau chancelier autrichien Alfred Gusenbauer, en visite officielle en Suisse. Ils lui reprochent de ne pas avoir respecté sa promesse de supprimer les droits d'inscription dans les universités.M. Gusenbauer (social-démocrate, SPÖ) s'exprimait à l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) sur le thème "Innovation et emploi". Peu après le début de son intervention, des représentants de l'Union des EtudiantEs de Suisse (UNES) l'ont interrompu. Les manifestants ont alors été évacués de la salle. Le responsable a pu terminer son allocution sans autre incident.Les étudiants demandent la suppression des 363 euros de droits d'inscription dans les universités autrichiennes qu'avait introduits en 2002 le gouvernement conservateur-extrême droite d'alors. Lors de la campagne pour les législatives, M. Gusenbauer - en poste depuis le 11 janvier - avait fait de leur suppression un "symbole" pour une "nouvelle forme de gouvernement" et une "Autriche plus sociale".Après Zurich, le chef du gouvernement autrichien doit se rendre à Berne. Il y rencontrera la présidente de la Confédération Micheline Calmy-Rey et trois conseillers fédéraux, Moritz Leuenberger, Pascal Couchepin et Hans-Rudolf Merz.Dans une interview accordée à plusieurs journaux suisses avant sa visite, M. Gusenbauer a indiqué qu'il entendait profiter de l'expérience suisse dans le domaine du trafic de transit. Il est grand temps pour l'Autriche d'accélérer le transfert du trafic poids lourds de la route au rail, a-t-il dit. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.