Echec des discussions de Genève sur le Sri Lanka

GENèVE - Les pourparlers sur le Sri Lanka ont pris fin à Genève sur un échec. Les délégations du gouvernement et des rebelles tamouls du LTTE ne se sont pas mises d'accord sur une date pour de nouveaux entretiens directs.Les discussions ont échoué sur la question de l'acheminement de l'aide humanitaire à la péninsule de Jaffna, dans le nord de l'île. Le chef politique des Tigres de libération de l'Eelam tamoul (LTTE) S.P. Thamilchelvan a posé comme condition à la poursuite du dialogue la réouverture de la route principale vers Jaffna, l'A9.Le chef des LTTE a dénoncé "un nouveau blocus de Berlin". La délégation gouvernementale a refusé de s'engager à ouvrir la route et demandé au LTTE de donner les garanties de sécurité nécessaires pour que l'aide à la population tamoule de Jaffna soit acheminée par la mer.Le ministre srilankais Nimal Siripala de Silva a vivement dénoncé l'exigence de la délégation tamoule de réouvrir la route comme condition à un prochain round de pourparlers. Le chef des Tigres a lui dénoncé le refus des autorités de Colombo et les a accusés d'"avoir un agenda militaire caché".Le médiateur norvégien Erik Solheim a annoncé qu'il allait poursuivre ses efforts afin de discuter avec les parties de la manière de faire avancer le processus de paix. Les deux camps ont promis de respecter le cessez-le-feu et de ne pas lancer d'offensives militaires, selon M. Solheim. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.