Dissuasion nucléaire: difficile victoire de Tony Blair

BERNE - Les députés britanniques ont voté en faveur du remplacement du dispositif de dissuasion nucléaire du Royaume-Uni. Mais le gouvernement travailliste de Tony Blair a rencontré une forte opposition dans ses rangs.Tony Blair avait annoncé début décembre la modernisation de la force de frappe nucléaire britannique, incluant une réduction de 20% de l'arsenal et la construction de nouveaux sous-marins équipés de missiles balistiques nucléaires Trident. Le nombre d'ogives nucléaires passerait de 200 aujourd'hui à 160 d'ici 2020 et de nouveaux sous-marins seraient construits pour transporter les Trident. Le coût de cette modernisation est estimé entre 15 et 20 milliards de livres (entre 35,4 et 47,2 milliards de francs) sur trente ans. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.