Des milliers de manifestants commencent à défiler contre le CPE

PARIS - Des dizaines de milliers de manifestants ont commencé à défiler contre le contrat-jeunes en France. Fait notable, à Toulouse, tous les partis politiques de gauche et d'extrême gauche avaient déployé dans le cortège une banderole unitaire.Selon les premiers chiffres de la police, les manifestants étaient 14'000 à Toulouse. D'autres cortèges de plusieurs milliers de personnes se sont ébranlés dans des villes plus petites comme Boulogne-sur-Mer (nord), Roanne (centre-est) ou Albi (sud), avant la grande manifestation parisienne prévue vers 13H30.Au son d'un tambour, le cortège a démarré derrière une banderole proclamant: "Lycéens, étudiants, salariés précaires, TOUS contre la casse du code du travail, contre la loi sur l'égalité des chances".Les syndicats et parents étaient très représentés aux côtés des étudiants et lycéens et le slogan "Chirac, Villepin, votre période d'essai est terminée" prédominait dans le cortège, très encadré par les forces de l'ordre et des étudiants portant des brassards, par crainte de dérapages."Aujourd'hui, nous allons montrer dans la rue comme dans les sondages que la population refuse le CPE. La pression monte, il est temps que le gouvernement lâche", a déclaré Anna Mélin, une responsable de la grande organisation étudiante UNEF (Union nationale des étudiants de France)."Les étudiants sont mobilisés depuis plus d'un mois, on appelle les salariés à nous rejoindre et ça s'enclenche aujourd'hui. La seule dynamique, c'est un appel à une grève reconductible pour le retrait du CPE (Contrat première embauche)", estimait de son côté Pablo Seban, un leader étudiant, pour qui "la seule chose décente" que Villepin puisse faire est "d'arrêter le CPE et démissionner".Au total, environ 160 cortèges sont prévus à travers tout l'Hexagone lors de cette troisième vague de manifestations contre le CPE, qui a reçu cette fois le renfort des syndicats de salariés. Les organisateurs espèrent faire descendre dans la rue 1,5 million de personnes, et au minimum faire mieux que le 7 mars, où entre 400'000 et un million de manifestants avaient défilé. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.