Début d'une conférence internationale à Bagdad

BAGDAD - Les Etats-Unis et leurs "bêtes noires", l'Iran et la Syrie, les voisins de l'Irak et les puissances régionales se retrouvent à Bagdad. Cette conférence internationale doit chercher une sortie aux violences qui ravagent le pays.La rencontre entre Américains, Syriens et surtout Iraniens est une première diplomatique. Les autres voisins de l'Irak, l'Arabie saoudite, la Turquie, la Jordanie et le Koweït, ainsi que l'Egypte, le Bahreïn, les 4 autres membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU - Russie, Chine, France, Grande-Bretagne - la Ligue arabe, l'Organisation de la conférence islamique et l'ONU seront présents à la conférenceDe son côté, le nouveau commandant américain de la Force multinationale en Irak, David Petraeus, a reconnu qu'il n'y avait "pas de solution militaire au problème de l'Irak", sans une solution politique.Quatre ans presque jour pour jour après l'invasion, les Etats-Unis, en dépit des 141'000 soldats qu'ils ont déployés en Irak, sont incapables d'enrayer les violences, qui ont tué plus de 34'000 Irakiens en 2006, selon les Nations unies. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.