Darfour: l'UA donne 48 heures de plus pour trouver un accord

ABUJA - Les médiateurs de l'Union africaine ont décidé d'accorder 48 heures supplémentaires aux protagonistes de la guerre au Darfour pour accepter un projet d'accord de paix. Le délai était initialement fixé à dimanche minuit."Si nous quittons cet endroit sans accord de paix, le monde ne nous pardonnera pas. Je demande aux parties de réfléchir dans les prochaines 48 heures sur les moyens de réduire le fossé existant", a-t-il déclaré. "L'accord (de paix) est dans mon bureau, n'importe laquelle des parties peut venir et le signer", a-t-il ajouté lors d'une séance plénière dans la nuit à Abuja.Ce délai supplémentaire a été demandé par les Etats-Unis, qui pensent qu'elles peuvent permettre de débloquer deux points clés: le désarmement des milices arabes et l'intégration des forces rebelles dans l'armée.Le sous-secrétaire d'Etat américain Robert Zoellick a d'ailleurs exhorté, dans un communiqué, les parties à "conclure un accord rapidement". "Les parties ont fait des progrès, et nous et l'UA croyons possible pour eux d'arriver à un accord", a-t-il affirmé.L'UA avait décidé de fixer à dimanche la date limite pour que les parties au conflit ratifient l'accord de paix présenté le 23 avril aux deux mouvements rebelles du Darfour et au gouvernement de Khartoum. La décision avait ensuite été avalisée par le Conseil de sécurité de l'ONU qui a pris la semaine dernière des sanctions contre quatre acteurs de la crise au Darfour.Khartoum a réitéré dimanche son engagement à signer accord visant à mettre un terme à la guerre qui fait rage depuis trois ans dans cette région de l'ouest du Soudan. Le conflit a fait entre 180'000 et 300'000 morts et plus de deux millions de déplacés.Les rebelles - divisés en deux mouvements et trois factions - ont toutefois annoncé qu'ils refusaient de signer l'accord de paix de l'UA, émettant des réserves sur les arrangements sécuritaires: le désarmement des Djandjawids et autres milices pro-gouvernementales, ainsi que sur le fait que l'accord ne donne pas de vice-présidence à la rébellion. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.