Crash d'un Boeing indonésien: au moins 49 morts

JAKARTA - Un Boeing 737 qui transportait 140 personnes a pris feu en ratant son atterrissage dans la ville indonésienne de Yogyakarta, sur l'île de Java. L'accident a fait au moins 49 morts et des dizaines de blessés.L'avion de ligne de la compagnie nationale indonésienne Garuda transportait selon la société 133 passagers et sept membres d'équipage. Il était parti de la capitale Jakarta, distante d'environ 450 kilomètres.L'accident s'est produit à 07h15 (01h15 en Suisse). L'appareil a violemment heurté la piste de l'aéroport de Yogyakarta, avant de s'enflammer comme s'il avait explosé, selon des témoins. Des voyageurs ont été pris au piège dans la carlingue en feu.Selon le ministre indonésien des Transports, Hatta Rajasa, 76 personnes ont survécu à l'accident. Un total de 93 personnes ont été évacuées de l'avion, a pour sa part indiqué un porte-parole de Garuda, sans mentionner leur état. Des dizaines de personnes ont été transportées dans différents hôpitaux de la ville.Le Boeing 737-400 est sorti de la piste et a été complètement calciné par l'incendie. Son fuselage aux tôles tordues par les flammes a été longuement arrosé par les pompiers.Din Syamsuddin, président de la Muhammadiyah, la seconde plus importante organisation islamique d'Indonésie, se trouvait à bord de l'avion. Il devait recevoir à Yogyakarta le ministre australien des Affaires étrangères Alexander Downer, qui n'était pas dans cet avion."Je dormais quand l'avion a violemment heurté deux fois (la piste). J'ai entendu les gens crier. Il faisait noir et il y avait de la fumée partout. J'ai vu de nombreux passagers blessés", a-t-il relaté.Une délégation d'une dizaine d'Australiens, dont des diplomates et des journalistes, se trouvaient également à bord de l'avion de ligne.L'Indonésie a connu ces derniers mois une série d'accidents dans les transports. Les plus meutriers ont été la disparition d'un avion avec 102 personnes à bord en janvier, et celle d'un ferry qui a sombré en décembre, causant la mort de centaines de personnes.L'entreprise publique Garuda Indonesia a accumulé plus de 800 millions de dollars de dettes. La société a gagné sa mauvaise renommée, en terme de qualité de service et de corruption, sous le régime autoritaire de l'ex-président Suharto. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.