Crash d'Athènes en 05: erreurs humaines à l'origine de l'accident

ATHèNES - Un enchaînement d'erreurs humaines au sol et dans la cabine de pilotage est à l'origine du crash d'un Boeing de la compagnie chypriote Helios en août 2005 près d'Athènes, selon le rapport d'enquête des autorités grecques. L'accident avait fait 121 morts.Les "causes directes" du crash ont été la "non-reconnaissance" par les pilotes que la valve de pressurisation était restée en mode manuel. Cela a eu pour conséquence de ne pas enclencher le système de pressurisation de l'appareil, selon le résumé du rapport établi par le ministère grec des transports et publié mardi.Les pilotes n'ont ensuite pas réagi à un signal d'alarme dans le cockpit signalant ce problème, avant de perdre conscience, ajoutent les enquêteurs. Le rapport désigne aussi comme "causes indirectes" des négligences d'Helios et de l'autorité chypriote de l'aviation civile en matière de sécurité.Selon une source européenne à Bruxelles, la compagnie à bas prix Ajet, qui a succédé à Helios, a évité de justesse son inscription sur la liste noire européenne des compagnies non sûres, en échange d'un engagement à prendre des mesures de sécurité.La commission d'enquête met également en cause "l'inefficacité de mesures" prises par le constructeur Boeing pour "répondre à de précédents incidents de dépressurisation". A la demande de la commission, Boeing a modifié des procédures de contrôle de la pressurisation de la cabine, précise le communiqué du ministère.Selon un responsable de l'enquête, l'alarme sonore signalant sur les Boeing737-300 un problème de pressurisation était la même que celle attestant d'un problème de train d'atterrissage. La commission a fait part en octobre de ce risque de confusion à l'avionneur américain, qui en a averti les compagnies.Le président de la commission d'enquête, Akrivos Tsolakis, avait imputé dès novembre le crash de l'avion à une spirale de défaillances humaines, avec au départ une erreur lors des opérations de maintenance au sol, quand la valve de pressurisation n'avait pas été placée en mode automatique. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.