CPE: les syndicats menacent d'une grève générale

BERNE - Au lendemain des nombreuses manifestations de protestation contre le contrat-jeune émaillées de heurts en France, les syndicats ont brandi la menace d'une grève générale. Mais le gouvernement de Dominique de Villepin n'envisage pas de retirer le CPE.La mobilisation de samedi, la troisième depuis le début février a été supérieure à celles du 7 février et 7 mars. Toutes générations confondues, entre 530'000 et 1,5 million de personnes sont descendues dans les rues, selon la police et les organisateurs respectivement.Elles ont voulu rejeter la "précarité" qu'incarne à leurs yeux le contrat première embauche (CPE). Censé relancer l'emploi des jeunes, cette disposition permet au nom de la flexibilité de les licencier pendant deux ans sans motif.Unis et satisfaits, les syndicats, les étudiants et les lycéens attendent désormais que le premier ministre Dominique de Villepin retire le CPE. Ils en ont appelé samedi soir "solennellement au gouvernement" et "au président de la République" Jacques Chirac, qui portent selon eux "l'entière responsabilité des tensions sociales".Il n'est pas question de retirer le CPE mais de l'"améliorer", a toutefois répondu dans la foulée le porte-parole du gouvernement Jean-François Copé."Ce qui est attendu, c'est le retrait et en aucun cas des discussions pour mettre en oeuvre une mauvaise mesure", rétorquait dimanche le chef du syndicat CGT Bernard Thibault.Plusieurs syndicats estiment avoir lancé un ultimatum au gouvernement et envisagent désormais, telle la CGT, une grève générale pour faire plier un exécutif accusé d'autisme. Une réunion intersyndicale est prévue lundi soir.L'organisation de lycéens Fidl prévoit une nouvelle journée d'action jeudi. Celle d'étudiants Unef a prévenu qu'elle appellerait de nouveau à battre le pavé.La tension est vive après deux mois d'une contestation qui n'a cessé d'enfler: 68% des Français veulent le retrait du CPE. Deux tiers des 84 universités du pays continuent d'être bloquées, comme la prestigieuse Sorbonne à Paris. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.