Coup d'Etat en Thaïlande: Thaksin prend acte de son renversement

LONDRES - Les généraux désormais au pouvoir à Bangkok ont interdit les réunions politiques et se sont arrogés de nouvelles prérogatives. Depuis Londres, le premier ministre Thaksin Shinawatra a dit prendre acte - du moins provisoirement - de son renversement.Dans une série de déclarations officielles lues à la télévision, les auteurs du coup d'Etat ont soufflé le froid après avoir promis la veille qu'ils rendraient rapidement le pouvoir à des civils. "En vue de maintenir la loi et l'ordre, les réunions de partis politiques et l'organisation d'autres activités politiques sont interdites", a indiqué le présentateur. Celui-ci est réapparu en soirée pour lire un nouveau communiqué selon lequel les auteurs du coup d'Etat s'autorisaient désormais à promulguer les lois en l'absence du Parlement suspendu.La reprise en main s'est également manifestée dans la convocation de deux ex-ministres proches de M. Thaksin. Au total, quatre lieutenants du premier ministre chassé du pourvoir restaient détenus dans la soirée. Enfin, les auteurs du coup d'Etat ont annoncé avoir limogé quatre personnalités, dont le chef des services de renseignements et les n°2 et 3 de la police.Le général Sonthi Boonyaratglin, 59 ans, auteur du coup d'Etat de mardi, a assuré bénéficier de l'assentiment du roi Bhumibol, 78 ans, très vénéré en Thaïlande, pour conduire l'exécutif intérimaire. Le général avait indiqué mercredi qu'un nouveau premier ministre civil serait nommé dans un délai de deux semaines, au terme duquel l'armée se retirera. Il a ajouté qu'il faudrait un an pour rédiger une nouvelle Constitution avant la tenue d'élections.Le chef de file de l'opposition, Abhisit Vejjajiva, a demandé l'avancement de la date du scrutin. "Nous sommes convaincus qu'ils ne veulent pas rester au pouvoir, et que leur tâche est de remettre le pays sur la voie démocratique, mais ils doivent le prouver, et le plus vite possible".A Bangkok, où l'opposition au premier ministre déchu est la plus vive, la vie a repris son cours. Les rues de la capitale ont retrouvé leur niveau de circulation habituel malgré la présence des soldats. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.