Coup d'envoi du Forum social de Caracas

CARACAS - Quelque dix mille personnes ont ouvert mardi le Forum social 2006 de Caracas par une marche "anti-impérialiste" et "anti-guerre". Les manifestants ont ciblé le président Bush et prôné l'alternative politique en Amérique du sud incarnée par Hugo Chavez."Traité de libre-échange, pas question !", "Non à la ZLEA" (Zone de libre-échange des Amériques), "OGM, colonisation, exploitation, destruction, NON", parfois un peu fourre-tout, les slogans désignaient clairement l'ennemi: "l'impérialisme des Etats-Unis"."Nous nous opposons à l'impérialisme des Etats-Unis, un système économique et politique basé sur la recherche du profit maximum, qui finit par provoquer des guerres en Irak, en Afghanistan", expliquait Lyn, une retraitée américaine de 60 ans venue de Boston.Un peu plus loin, la militante antimilitariste américaine Cindy Sheehan, mère d'un soldat mort en Irak, a rendu hommage au président Chavez. Je l'admire pour sa fermeté face à mon gouvernement et a ses ingérences", a dit celle qui est devenue célèbre en campant devant le ranch du président George Bush l'année dernière, afin de protester contre la guerre en Irak.Les multinationales étaient aussi en ligne de mire dont notamment le numéro un mondial des boissons gazeuses, l'américain Coca-Cola, qui était accusé sur une pancarte d'être "impliquée dans l'assassinat de 9 syndicalistes en Colombie".Les drapeaux du Mouvement sans terre du Brésil, de la Confédération équatorienne des nations indigènes flottaient aux côtés de ceux des habitués du forum: Attac, Caritas, et des portraits de Che Guevara.Dans la foule, le ministre de la culture de Cuba a affirmé que "ce forum a lieu à un moment exceptionnel pour l'Amérique latine", jugeant que l'élection d'Evo Morales en Bolivie va "fortifier la révolution" socialiste prônée par le président vénézuélien. Le Forum se poursuivra jusqu'à dimanche, avec quelque 1800 activités, ateliers, débats au programme. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.