Corée du Nord: discussions à l'ONU sur un texte de sanctions

NEW YORK - Les Etats-Unis font circuler au Conseil de sécurité de l'ONU une version amendée de leur projet de résolution prévoyant des sanctions économiques et commerciales contre la Corée du Nord. Ils espèrent la voir adoptée en fin de semaine.Selon des sources diplomatiques, cette nouvelle mouture, dont l'AFP a obtenu copie, devrait être discutée lors d'une réunion plénière du Conseil.Selon l'une de ces sources, certains points de désaccords subsistaient mercredi soir entre les cinq membres du Conseil (Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie) et le Japon. Ils concernent notamment l'étendue du domaine juridique de la résolution et sur le champ des sanctions à imposer à la Corée du Nord.La version amendée du texte est toujours placée sous le Chapitre VII de la Charte de l'ONU, qui donne au Conseil de larges pouvoirs d'action, y compris militaires, pour traiter les "menaces pour la paix, les infractions à la paix, ou les actes d'agression".Les Etats-Unis, ainsi que plusieurs autres délégations, insisteraient sur ce point, expliquant leur position par la gravité de la situation créée par l'essai nucléaire nord-coréen.Mais la Chine, alliée fidèle de la Corée du Nord, souhaite n'invoquer que certains articles de ce Chapitre VII, comme le 41, qui prévoit seulement "des mesures n'impliquant pas l'emploi de la force armée".Les "six" ont également discuté d'un délai de révision des sanctions contre la Corée du Nord, ces sanctions devant être réversibles au cas où Pyongyang respecterait ses obligations découlant de la résolution.Enfin, toujours selon la source, la Chine souhaite l'introduction dans le texte de certains éléments plus positifs comme des encouragements au dialogue et des incitations à coopérer, afin d'en adoucir la tonalité générale.La nouvelle version n'intègre pas des propositions plus dures qui avaient été déposées par le Japon et qui visaient à interdire totalement l'accès aux ports et aéroports des autres pays aux navires et aux avions nord-coréens, ainsi qu'un embargo sur les biens en provenance de Corée du Nord et une interdiction de voyager aux hauts dignitaires du régime. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.