Cessez-le-feu en vigueur entre Israël et le Hezbollah

BEYROUTH - La cessation des hostilités entre les miliciens du Hezbollah libanais et Israël est entrée en vigueur lundi à 08h00 locales (07h00 en Suisse). Elle intervient après un mois d'une guerre meurtrière.Deux heures plus tôt, l'artillerie israélienne a bombardé les régions de Tyr et de Khiam, dans le sud du Liban. Dans le même temps, des avions israéliens ont survolé Beyrouth et ses banlieues.Les bombardements et survols, rapportés par la police libanaise, sont intervenus alors que selon un journal israélien, le Premier ministre Ehud Olmert aurait ordonné à ses troupes de cesser le feu à partir de 02h00 locales lundi. Un porte-parole militaire israélien a indiqué que l'armée n'avait pas été informée des consignes de M. Olmert.L'artillerie israélienne a commencé par bombarder à 02h00 la région de Tyr, à 85 km au sud de Beyrouth et continuait ses tirs quatre heures plus tard. Sur un autre front, Tsahal a poursuivi ses bombardements sur la ville de Khiam, à l'extrême est du Liban sud, a indiqué la police libanaise.Le gouvernement libanais et le Hezbollah se sont engagés à respecter l'accord de cessation des hostilités prévu par la résolution 1701 votée vendredi par le Conseil de sécurité de l'ONU.Dans cette résolution, fruit d'un difficile compromis négocié par la France et les Etats-Unis, le Conseil de sécurité appelait le Hezbollah à cesser immédiatement toutes ses attaques, et Israël à cesser immédiatement toutes ses opérations militaires offensives.Le texte prévoit que le Liban et la Force intérimaire des Nations unies au Liban (FINUL), dont les effectifs passeront de 2000 à 15'000 hommes, avec un mandat renforcé, déploient leurs forces ensemble à travers le Liban-sud, et qu'Israël retire parallèlement ses troupes de cette région. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.