Caricatures de Mahomet: la colère ne s'apaise pas - 4 morts

KABOUL - La colère provoquée par les caricatures de Mahomet ne faiblit pas dans les pays musulmans. Des manifestations ont fait trois morts en Afghanistan et un en Somalie, alors que Copenhague et Oslo tentent de désarmorcer la crise par la voie diplomatique.En Iran, des manifestants ont jeté des pierres et des bombes incendiaires contre l'ambassade d'Autriche. Ils ont également jeté des coktails Molotov contre celle du Danemark. Téhéran a pour sa part suspendu des échanges commerciaux entre la République islamique et le Danemark.En Afghanistan, la police a tiré des coups de feu et au moins cinq personnes ont été blessées par balles, dont l'une devait décéder peu après, lors d'une manifestation dans l'est de l'Afghanistan. Deux autres personnes ont été tuées près de Kaboul, et cinq blessées lors d'une fusillade parmi les manifestants, qui réclamaient le départ des 170 soldats danois présents dans le pays.En Somalie, des affrontements ont opposé manifestants et policiers au nord-ouest du pays. Les protestataires jetaient des pierres sur les bureaux des organisations internationales d'aide et de l'ONU. La police a alors ouvert le feu, tuant l'un d'entre eux.Dimanche à Beyrouth, des émeutes survenues dans un quartier chrétien lors d'une manifestation avaient déjà fait un mort par asphyxie et une cinquantaine de blessés. Le consulat du Danemark avait été incendié, provoquant la démission du ministre de l'Intérieur.Toujours dans la capitale libanaise, l'imam Omar Bakri Mohamed, leader d'un groupe islamiste interdit au Royaume-Uni, a réclamé lundi la mort des auteurs danois des caricatures, reprises par des journaux de la plupart des pays européens, ainsi qu'au Japon, en Malaisie, Nouvelle-Zélande, Australie et aux Etats-Unis.Le Liban a par ailleurs rassuré la Suisse, après les images d'un drapeau helvétique brûlé lors d'une manifestation à Beyrouth contre les caricatures de Mahomet. Berne n'a connaissance d'aucune menace directe dans les pays actuellement en colère.En Indonésie, où des milliers de personnes ont défilé dans plusieurs villes, la police a tiré en l'air devant le consulat des Etats-Unis de Surabaya pour repousser quelque 200 manifestants. Ils avaient peu avant commis des dégradations sur un autre bâtiment hébergeant le consulat du Danemark.Face à la tourmente, le Danemark a appelé ses ressortissants à éviter quatorze pays musulmans. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.