Cannes: DiCaprio et Moore en vedette avec deux documentaires

CANNES - Deux documentaires américains engagés ont tenu la vedette au Festival du film de Cannes. L'un, avec Leonardo DiCaprio, défend l'environnement et la planète menacée par le réchauffement climatique, l'autre de Michael Moore pourfend le système de santé américain.Les deux oeuvres sont montrées hors compétition. Autres invités de marque, Bono et Adam Clayton, chanteur et bassiste du groupe de rock irlandais U2, présentent, également hors compétition et en séance de minuit, le film "U2 3D", captation de concerts de leur dernière tournée destinée à être projetée en trois dimensions. Ils donneront un mini-concert sur les marches peu avant la projection."La 11ème heure", présentée par Leonardo DiCaprio, est un documentaire alarmiste sur l'état de la planète dont l'acteur américain est co-producteur, co-scénariste et narrateur. Des dizaines de spécialistes de l'environnement y détaillent les problèmes d'environnement du globe et leurs causes, avant d'avancer quelques solutions."Sicko" de Michael Moore est quant à lui un pamphlet filmé sur la face sombre des Etats-Unis dans la veine de "Bowling for Columbine" puis de "Fahrenheit 9/11", qui lui avait valu la Palme d'or en 2004. Moore s'y attaque cette fois au système de santé de son pays, source d'inégalités criantes. Selon lui, 50 millions de personnes en sont exclues faute de pouvoir payer leur assurance.Si les situations que dénonce Moore font froid dans le dos, le film, très applaudi lors de sa projection de presse, se heurte aux limites méthodologiques et au manque de recul qu'on a reprochés au réalisateur par le passé et qui finissent pas nuire à son propos. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.