Bush annonce l'envoi de "plus de 20'000" soldats supplémentaires

WASHINGTON - George W. Bush a annoncé mercredi la mobilisation de "plus de 20'000 soldats américains" supplémentaires pour l'Irak, dont la "vaste majorité" seront déployés à Bagdad. Un renfort destiné à éviter un "effondrement" du pays. Le président américain a par ailleurs reconnu des erreurs."J'ai mobilisé plus de 20'000 soldats américains supplémentaires en Irak. La vaste majorité d'entre eux, cinq brigades, seront déployés à Bagdad", a déclaré le président dans une allocution télévisée de la Maison Blanche en présentant une nouvelle stratégie pour l'Irak.L'envoi de ces soldats s'accompagnera d'un plan de développement économique, et "la secrétaire d'Etat Condoleezza Rice va bientôt nommer un coordinateur à Bagdad pour faire en sorte que l'aide économique dépensée en Irak donne de meilleurs résultats".Si les Etats-Unis décidaient de rapatrier leurs soldats, cela "provoquerait l'effondrement du gouvernement irakien, déchirerait le pays et déclencherait un massacre d'une dimension inimaginable". Cependant, la nouvelle stratégie ne mettra pas fin aux actes de violence et aux pertes irakiennes: "Même si notre nouvelle stratégie fonctionne exactement comme prévu, les actes de violence meurtriers vont continuer, et nous devons nous attendre à plus de victimes irakiennes et américaines", a-t-il dit.Le président a reconnu des erreurs dans la manière dont la guerre a été menée: "Là où des erreurs ont été commises, la responsabilité était la mienne". "La situation en Irak est inacceptable pour le peuple américain, et elle est inacceptable pour moi", a aussi déclaré le président, précisant que le "gouvernement irakien avait prévu de prendre en charge la sécurité dans toutes les provinces d'Irak d'ici à novembre".George W. Bush a aussi annoncé que les Etats-Unis allaient déployer des missiles anti-missiles Patriot dans la région du Proche et Moyen-Orient pour "rassurer les amis et alliés" de Washington et renforcer la sécurité en Irak. "Nous allons prendre d'autres mesures pour augmenter la sécurité de l'Irak et protéger les intérêts américains" au Proche et Moyen-Orient, a affirmé le président. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.