Bagdad: un groupe sunnite revendique l'attentat à Sadr City

BAGDAD - Une organisation sunnite a revendiqué l'attentat dans le quartier chiite de Sadr City à Bagdad, au premier jour du ramadan sunnite. L'explosion a fait au moins 31 morts et 34 blessés."Cette opération (l'attentat) vient en riposte aux crimes commis par l'Armée du Mehdi (milice chiite) contre nos frères sunnites à Bagdad", déclare l'organisation Djamaat Djund al Sahaba (Soldats des compagnons du prophète) dans un communiqué diffusé sur un site internet.L'explosion est survenue quelques heures après le début, pour les sunnites, du mois de jeûne du ramadan, durant lequel, avertit l'armée américaine, il faut s'attendre à une recrudescence des violences intercommunautaires en Irak. Le ramadan des chiites devrait débuter dimanche.L'attentat commis à Sadr City est l'un des plus sanglants de ces dernières semaines. Il a frappé alors qu'une foule se rassemblait autour d'un réservoir de mazout afin d'acheter du carburant pour les poêles.Sadr City, bastion de l'Armée du Mehdi, mouvement de l'imam radical chiite Moktada Sadr, était relativement épargné par les violences jusqu'à ces derniers mois. Mais les sunnites ont accusé l'armée du Mehdi d'être pour partie responsable des milliers d'assassinats commis par des "escadrons de la mort" et les violences intercommunautaires se sont aggravées sensiblement. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.