Au moins 34 hindous enlevés et exécutés au Cachemire

JAMMU - Au moins 34 villageois hindous ont été exécutés dans le sud du Cachemire indien par des rebelles islamistes présumés au cours de deux attaques distinctes. Le 1er ministre indien s'entretiendra mercredi avec des organisations séparatistes islamistes."De dix à douze militants vêtus d'uniformes militaires sont entrés à Thawa où ils ont ordonné à notre chef d'assembler les villageois pour une réunion. Quand ils sont arrivés, les militants ont scindé le groupe puis abattu neuf d'entre eux à un endroit et onze ailleurs", a raconté un témoin des exécutions dans le village de Thawa."Ils ont vidé leurs chargeurs sur des gens qui n'étaient pas armés", a-t-il témoigné. Deux blessés ont succombé à leur blessures.Douze autres villageois hindous ont été tués dans le district voisin d'Udhampur où des rebelles présumés avaient enlevé un groupe de quinze personnes, selon un responsable de l'armée sous le couvert de l'anonymat.Deux des villageois qui s'étaient proclamés musulmans ont été relâchés indemnes. Quatre corps avaient été trouvés, tués par balle, dimanche, et huit l'ont été lundi.Aucune organisation de la guérilla islamiste opérant au Cachemire n'a revendiqué les attaques mais elles seraient l'oeuvre de militants proches du groupe rebelle panislamiste Lashkar-e-Taiba qui lutte contre les troupes fédérales au Cachemire indien, selon l'agence Press trust of India (PTI) citant des sources militaires anonymes.Les autorités indiennes accusent les rebelles d'avoir assassiné quelque 353 hindous et sikhs depuis six ans dans cette partie du Cachemire.Le premier ministre indien Manmohan Singh doit participer mercredi à New Delhi à une deuxième session de discussions directes avec la All-Party Hurryat Conference, qui groupe une dizaine d'organisations séparatistes islamistes du Cachemire. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.