Attentats déjoués en Grande-Bretagne: interrogatoire des suspects

LONDRES - La police britannique a entamé les interrogatoire des 24 suspects qui s'apprêtaient à commettre une vague d'attentats d'une ampleur "inouïe" contre des avions. Le Pakistan a de son côté annoncé sept arrestations liées au complot, dont deux Britanniques.Le groupe était surveillé depuis des mois. Le "Guardian" affirme que le complot a pu être déjoué grâce à l'interception d'un ordre donné depuis le Pakistan de déclencher les attentats coordonnés. De 5 à 12 appareils pour les Etats-Unis étaient visés selon des sources officieuses.La Banque d'Angleterre a elle gelé les comptes de 19 des 24 suspects arrêtés à Londres, High Wycombe et Birmingham. Les 19 personnes nommées par la Banque d'Angleterre sont britanniques, comme les auteurs des attentats du 7 juillet 2005 dans les transports publics de Londres (56 morts).Ils sont âgés de 17 à 35 ans. Tous portent des noms à consonnance d'Asie du Sud. Leur profil est varié. Parmi eux figurent notamment un maçon, un employé de pizzeria et un vigile, mais aussi un étudiant et président de la société islamique de la London Metropolitan University, ou encore deux frères vendeurs de voitures d'occasion.Plusieurs journaux britanniques révélaient vendredi que les terroristes planifiaient trois vagues de trois explosions en vol, une par heure. Les explosifs liquides devaient être dissimulés dans des bouteilles de boissons énergétiques emportées par les suspects dans leurs bagages à main.Les compagnies visées étaient américaines, American Airlines, United Airlines et Continental. Selon la chaîne américaine ABC, cinq suspects courent toujours, dont le chef du complot.La Grande-Bretagne restait vendredi au niveau "critique" d'alerte terroriste prévenant d'une "attaque imminente". Les passagers aériens sont tous fouillés au corps. Les mesures de sécurité exceptionnelles dans les aéroports sont encore renforcées pour les vols vers les Etats-Unis.British Airways (BA) a annoncé de nouvelles perturbations pour vendredi. La compagnie a fait état de quelque 120 annulations affectant surtout les liaisons moyen-courriers au départ et à destination de Londres-Heathrow. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.