Attentats à Bombay: au moins 140 morts

BOMBAY - Sept attentats à l'explosif commis dans des gares et trains de banlieues de Bombay ont fait au moins 140 morts. Le premier ministre indien a promis de "vaincre" les auteurs de ces attaques condamnées par l'ensemble de la communauté internationale.Six explosions ont eu lieu en fin de journée dans des gares bondées ou des trains dans les quartiers de Matunga, Khar, Mahim, Jogeshwari, Borivali et Bhayendar à Bombay même et dans sa banlieue. Une septième explosion a eu lieu dans un métro du quartier de Khar. Les explosions se sont produites à quelques minutes d'intervalles.Personne n'a revendiqué ces attentats, les plus dévastateurs depuis plus de dix ans en Inde. Nombre d'actions violentes par le passé ont été imputées par les autorités aux séparatistes musulmans du Cachemire indien.Au moment des explosions, un vent de panique a traversé les usagers qui se sont enfuis en courant des gares. Des reportages télévisés ont montré des wagons tordus sous l'effet des déflagrations et des personnes ensanglantées en train de transporter des morts et des blessés sur des brancards."Nous avons entendu un grand bruit d'explosion dans un des compartiments du train. Nous nous y sommes précipités et là, nous avons vu des personnes avec des membres brisés et des blessures graves", a raconté un témoin à la chaîne de télévision locale CNN-IBN.Le bilan de ces attentats n'a cessé d'augmenter au fil des heures. Au moins 140 personnes ont été tuées, a indiqué en début de soirée un haut responsable du gouvernement régional de l'Etat du Maharashtra, précisant que ce chiffre était provisoire. Quelque 300 personnes ont été blessées.Le Premier ministre indien Manmohan Singh a immédiatement réagi après les attentats, qu'il a qualifiés d'"acte honteux". Il a promis de "vaincre les plans diaboliques des terroristes", selon un communiqué rendu public à New Delhi.Ces attentats ont été condamnés par l'ensemble de la communauté internationale. De Washington à Paris en passant par Londres, Berlin et Berne, les chancelleries ont déploré ces attaques meurtrières. Le Pakistan, accusé par l'Inde de soutenir les séparatistes au Cachemire, a également condamné ces actes terroristes. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.