Attentats à Bombay: au moins 131 morts, plus de 200 blessés

BOMBAY - Les transports ferroviaires de Bombay, en Inde, ont été la cible de 7 attentats à l'explosif. Au moins 131 personnes ont été tuées et près de 240 blessées, selon un bilan provisoire. Les autorités ont promis de "vaincre les terroristes".Six explosions ont eu lieu à l'heure de pointe dans des gares bondées ou des trains dans les quartiers de Matunga, Khar, Mahim, Jogeshwari, Borivali et Bhayendar à Bombay même et dans sa banlieue. Une septième explosion a eu lieu dans un métro du quartier de Khar.Ces déflagrations ont été causées par des explosifs, selon la police. "Les experts ont été appelés (sur place) et vont déterminer quels types d'explosifs ont été utilisés", a déclaré le préfet de police de Bombay, A.N. Roy."A l'évidence, un groupe terroriste est à l'origine de ces explosions car un être humain normal ne pourrait pas avoir fait cela", a ajouté M. Roy.Les explosions ont toutes eu lieu dans un intervalle de 20 minutes, a ajouté M. Roy. La première s'est produite peu avant 16h00 suisses dans un train de Khar, selon des responsables. Selon des témoins, les explosions ont eu lieu dans des wagons de première classe.Le bilan de ces attentats n'a cessé d'augmenter au fil des heures. Selon des sources médicales citées en fin de journée par l'agence de presse indienne Press Trust of India (PTI), au moins 90 personnes ont perdu la vie. L'agence Reuters a fait état de plus de 135 morts et d'au moins 250 personnes blessées.Le Premier ministre indien Manmohan Singh a immédiatement réagi après les attentats, qualifié d'"acte honteux". Il a promis de "vaincre les plans diaboliques des terroristes", selon un communiqué rendu public à New Delhi.Ces attaques n'ont pas été revendiquées dans l'immédiat. Nombre d'actions violentes en Inde ont été imputées par le passé aux séparatistes musulmans du Cachemire indien.New Delhi accuse le Pakistan de les soutenir. Le président pakistanais Perevez Musharraf a condamné les "attentats terroristes" commis à Bombay.Capitale de l'Etat du Maharashtra, Bombay est également la capitale financière de l'Inde. L'immense cité, connue aussi pour ses bidonvilles, a été plusieurs fois la cibles d'attentats à la bombe dans le passé. En 1993, une série d'explosions y avaient fait environ 250 morts et plus de 1000 blessés. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.