Ariel Sharon subit une légère attaque cérébrale

JÉRUSALEM - Le Premier ministre israélien Ariel Sharon, qui aura 78 ans en février, a été victime dimanche soir d'une légère attaque cérébrale. Ses jours ne seraient pas en danger, selon des sources médicales. "Le Premier ministre est conscient. Il est en train de subir des analyses. Son état est stable", a déclaré à la première chaîne de télévision le professeur Shmuel Shapira, qui dirige l'hôpital Hadassah à Jérusalem, où le chef du gouvernement a été admis. M. Sharon, qui parlait au téléphone avec son fils Guilad, a été pris d'un malaise peu après avoir quitté la présidence du Conseil à Jérusalem, sur la route reliant la ville sainte à Tel Aviv, alors que sa voiture roulait vers son ranch dans le Néguev (sud d'Israël). En cas d'incapacité du Premier ministre de continuer d'exercer ses fonctions, l'intérim est assuré par le vice-Premier ministre Ehud Olmert. Si cette période d'incapacié dépasse les 100 jours, des élections seront organisées le 101e jour. C'est le premier ennui de santé sérieux dont est victime Sharon, à la corpulence plutôt importante pour un septuagénaire. Cette alerte intervient à trois mois et demi des élections législatives du 28 mars. M. Sharon est en campagne électorale depuis qu'il a créé son nouveau parti Kadima, après son départ du Likoud (droite). En juillet, M. Sharon avait démenti avec ironie les rumeurs selon lesquelles il aurait été victime d'une crise cardiaque. En 2004, il avait subi une intervention chirurgicale destinée à lui enlever des calculs à la vésicule biliaire. En avril 2003, le Premier ministre s'était fait retirer une tumeur cancéreuse au visage. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.