Angleterre: le déraillage d'un train Pendolino fait un mort

LONDRES - Un problème d'aiguillage pourrait être à l'origine du déraillement d'un train Pendolino entre Londres et Glasgow. La police juge "quasi miraculeuse" la relative légèreté du bilan, une seule personne ayant perdu la vie.Les enquêteurs s'affairent autour du train de neuf wagons de la compagnie Virgin trains, qui transportait une centaine de passagers. Le convoi a déraillé alors qu'il circulait à environ 145 km/h dans une région isolée du comté de Westmorland, dans le nord-ouest de l'Angleterre.Une femme de 80 ans est décédée à l'hôpital. Vingt-deux blessés ont également été hospitalisés, dont cinq sont considérés dans un état grave. Les secouristes ont réussi malgré les mauvaises conditions météo à évacuer les passagers, dont certains étaient coincés dans les voitures renversées.Virgin Trains est détenu à 51% par le groupe Virgin de Sir Richard Branson, qui s'est rendu sur les lieux de l'accident en milieu de matinée après avoir rendu visite à des blessés."Nous sommes étonnés qu'il n'y ait pas eu davantage de morts sur le moment, nous avons eu beaucoup de chance. C'est un véritable miracle", a déclaré le chef de la police des transports Martyn Ripley.M. Ripley a souligné la "violence" de l'accident. La locomotive s'est retrouvée en sens inverse de sa direction d'origine et la totalité des wagons a déraillé, glissant au bas d'un talus arboré d'environ douze mètres de haut.La ligne ferroviaire, qui relie les grandes villes de Londres, Birmingham, Manchester et Glasgow, sera sans doute fermée environ une semaine. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.