Amnistie: Sarkozy met fin à une tradition française

PARIS - Le président français Nicolas Sarkozy n'accordera aucune amnistie pour les infractions au code de la route, même mineures. Il rompt ainsi avec une vieille tradition liée à l'élection d'un nouveau chef de l'Etat.Il n'y aura pas d'amnistie pour les infractions au Code de la route, "conformément à ce qu'avait déclaré Nicolas Sarkozy pendant la campagne électorale", a annoncé le porte-parole de l'Elysée David Martinon.L'amnistie d'après-élection, qui permettait à des milliers d'automobilistes d'échapper aux amendes concernant des infractions mineures comme des défauts de stationnement, était de plus en plus critiquée par les associations luttant pour la sécurité routière. Le champ de cette amnistie s'était déjà peu à peu réduite avec le temps.A la veille du week-end de la Pentecôte, le porte-parole de l'Elysée a rappelé qu'en 2006, ce week-end férié "avait causé 845 accidents, 1027 blessés et 41 morts sur les routes de France". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.