Afghanistan: le gouvernement annonce la mort du mollah Dadullah

KABOUL - Le gouvernement afghan a annoncé la mort du mollah Dadullah, l'un des principaux chefs rebelles tué au cours d'une opération dans le sud du pays. Les talibans ont démenti une information qualifiée de "propagande".Les autorités de la province méridionale de Kandahar (sud), où le corps a été transféré, ont autorisé une trentaine de journalistes à voir la dépouille présumée. Elle présentait des similarités physiques avec le chef rebelle, et notamment l'amputation d'une jambe. Le cadavre portait également des impacts de balles à la tête et à la poitrine.Combattant réputé originaire de la province d'Oruzgan (sud), Dadullah était considéré comme le chef des opérations militaires des talibans pour le sud de l'Afghanistan. L'homme est considéré comme le plus important commandant taliban tué depuis la chute du régime fondamentaliste à la fin 2001.Le chef rebelle unijambiste, réputé pour sa brutalité, affirmait avoir plusieurs centaines d'hommes sous son commandement. Il était également considéré comme un proche du mollah Omar, le chef en fuite des talibans pourchassé par les forces spéciales américaines.Le mollah Dadullah avait été mêlé à la mort d'otages afghans dont ceux exécutés après l'enlèvement du journaliste italo-suisse, Daniele Mastrogiacomo, libéré le 19 mars contre l'élargissement de cinq rebelles talibans. L'interprète et le chauffeur du reporter italien avaient été assassinés par les talibans.Les autorités afghanes accusent Dadullah d'avoir personnellement donné l'ordre par téléphone satellite en 2003 d'exécuter un délégué suisse du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) qui avait été enlevé dans le sud de l'Afghanistan. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.