Afghanistan: Kaboul s'embrase après une bavure américaine

KABOUL - De violentes manifestations ont fait à Kaboul plusieurs victimes et d'importants dégâts. Les troubles sont éclatés après la mort de civils tués par des soldats américains qu'une foule hostile avait pris à partie suite à un accident de la circulation.Postes de police incendiés, bâtiments officiels et télévisions saccagés, voitures et motos en flammes: la capitale afghane n'avait pas connu un tel déchaînement de violence depuis la chute des talibans fin 2001. Aucun bilan n'a été avancé par les autorités. Mais, selon divers témoins, des personnes auraient été tuées par les forces de sécurité.Les émeutes ont été déclenchées après qu'un camion américain, dont les freins ont probablement lâché, a percuté une douzaine de véhicules dans le nord de la capitale, faisant, selon la présidence afghane, cinq morts.La foule en colère a alors commencé à lancer des pierres sur les soldats américains, qui se sont réfugiés dans leurs véhicules et ont commencé à rouler en faisant feu pour s'ouvrir un passage. Certains témoignages non confirmés ont avancé un bilan d'une vingtaine de morts.Plusieurs milliers de personnes, certaines armées de couteaux ou de bâtons, ont manifesté dans divers quartiers. Des tirs de fusil d'assaut AK-47 ont éclaté dans le quartier des ambassades, où une centaine de personnes ont manifesté en criant "mort à l'Amérique, mort à Karzaï et à la police !". Dans un autre quartier, un millier de manifestants ont mis le feu à des postes de police et brûlé des affiches du président afghan.En milieu d'après-midi, le calme était revenu. Les manifestants s'étaient dispersés et de nombreuses patrouilles de police et de l'armée circulaient dans les rues, jonchées de débris et de carcasses de voitures et de motos calcinées. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.