Rémunérations abusives: le National ne veut pas imposer les bonus

Le National veut présenter une alternative à l'initiative populaire "contre les rémunérations abusives" mais pas imposer les bonus. Saisi de deux contre-projets indirects du Conseil des Etats, il a rejeté mercredi celui qui prévoyait un volet fiscal et décidé d'examiner l'autre.L'imposition des bonus dès 3 millions de francs a eu raison du projet 2 qui était sinon en tous points identique au premier. Par 100 voix contre 88, l'UDC, le PLR et une partie du PDC ont fait pencher la balance en faveur d'une non-entrée en matière. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.