Les banques suisses n'aident pas en cas d'évasion fiscale

Les banques suisses n'entendent pas se laisser accuser de complicité active dans les affaires d'évasion fiscale. Credit Suisse invite par exemple ses clients disposant de comptes au noir à légaliser leur fortune, a indiqué un porte-parole de la banque.Aux yeux du même porte-parole, la "Süddeutsche Zeitung" ne fait que spéculer quand elle affirme que des collaborateurs du Credit Suisse ont offert de manière systématique et pendant des années leur aide à l'évasion fiscale: "Nous ne prenons fondamentalement pas position sur cette question". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.