L'initiative contre le remboursement de l'avortement déposée

Le peuple suisse devra peut-être se prononcer sur la prise en charge des interruptions de grossesse (IVG) par l'assurance maladie de base. Les milieux anti-avortement ont remis lundi leur initiative populaire munie de quelque 111'000 signatures à la Chancellerie fédérale.Le texte exige que l'interruption de grossesse et la réduction embryonnaire soient radiées des prestations de l'assurance maladie de base. La loi pourrait prévoir de rares exceptions, notamment en cas de viol ou lorsque la vie de la femme enceinte est en danger, a précisé le conseiller national Peter Föhn (UDC/SZ) lundi. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.