La nouvelle équipe UBS est saluée mais pas ses membres

Les partis politiques saluent le changement à la présidence de l'UBS. Mais pour eux, l'ancien ministre des finances Kaspar Villiger pressenti pour succéder à Peter Kurer n'est pas le représentant de l'Etat réclamé par l'UDC et le PS au conseil d'administration de l'UBS."Nous maintenons notre exigence car elle n'est pas remplie", déclare le président du PS Christian Levrat. Le rôle de Kaspar Villiger ne sera en effet pas de représenter les intérêts de l'Etat, mais ceux de l'UBS. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.