Trains: les CFF misent sur une puce pour taxer les heures de pointe

Les CFF travaillent sur un projet de puce électronique destinée à remplacer le billet de transports. Au lieu d'acheter son sésame avant le voyage, le passager sera muni d'une carte à puce. Il recevra à la fin du mois la liste de ses trajets et paiera en fonction des heures auxquelles il a voyagé.Ce système ne devrait pas entrer en vigueur avant 2017. "Des rabais pourraient être accordés (...) en fonction de la fréquence à laquelle vous voyagez ou de l'heure à laquelle vous empruntez les transports", explique Santiago Garcia, chef du projet "Electronic Ticketing" auprès des CFF dans une interview au "Matin Dimanche". Un train en retard pourrait également donner lieu à des ristournes. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.