UBS: pas encore de demande officielle - Merz se veut confiant

Hans-Rudolf Merz a volé au secours de la place financière helvétique et du secret bancaire. Le conseiller fédéral en a appelé à la "présomption d'innocence" dans l'affaire de soupçon d'aide à la fraude fiscale impliquant l'UBS.Le but est d'éviter que l'établissement bancaire subisse une procédure pour aide à la fraude fiscale aux Etats-Unis. Le ministre des finances souhaite plutôt que la justice se tourne contre les contribuables américains qui ont grugé leur fisc. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.