Le PLR maintient la distinction entre évasion et fraude fiscale

Les délégués du PLR, réunis à Berne, ont adopté leur stratégie pour la place financière suisse. Celle-ci maintient la distinction entre évasion et fraude fiscale et renonce à l'obligation pour les banques de contrôler les avoirs déposés par des clients étrangers.Le projet initial, proposé en mars par le président Fulvio Pelli, avait soulevé une vive controverse au sein du parti. La controverse traduit le clivage entre l'aile proche des milieux industriels et celle proche des milieux bancaires et financiers. Plusieurs amendements de l'aile "financière" visant à affaiblir encore le document ont été rejetés par les près de 400 délégués, au cours de débats nourris. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.