L'USS dénonce la politique fondée sur la peur autour de l'AVS

Pour l'USS, l'AVS peut être financée sans hausse de cotisation et et sans réduction de prestations jusqu'en 2025. Et ce même si l'espérance de vie se prolonge. La Confédération doit en finir avec ses pronostics catastrophistes, estiment le syndicat.L'avenir de l'assurance vieillesse et survivants se trouve à un moment décisif après le rejet au Parlement en septembre de la 11e révision, a déclaré mardi Paul Rechsteiner, président de l'Union syndicale suisse (USS), devant la presse à Berne. C'est donc l'occasion de corriger les paradigmes du débat. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.