Opel a le feu vert des syndicats à son plan de restructuration

Le constructeur automobile allemand Opel, filiale de l'américain General Motors, a annoncé un accord avec les syndicats européens sur un plan de restructuration en suspens depuis des mois, qui prévoit 265 millions d'euros de concessions salariales par an."Ce cadre d'accord européen et les accords conclus dans chaque pays, y compris en Allemagne, sont des étapes importantes vers le succès de notre nouvelle entreprise", a déclaré le patron d'Opel, Nick Reilly, lors d'une conférence de presse avec le président du comité d'entreprise européen, Klaus Franz. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.