La Banque nationale suisse veut accroître la solidité du secteur

L'exposition de l'UBS et du Credit Suisse à la crise du "subprime" américain a pénalisé la performance du secteur bancaire helvétique en 2007. La Banque nationale suisse exige que les banques renforcent leurs capacités en termes de liquidités et de capitaux.Les déboires de l'UBS ont fait bondir la perte cumulée des banques évoluant dans le rouge. La perte totale des établissements qui ont terminé l'exercice écoulé dans les chiffres négatifs, soit dix sur 330 répertoriés, a ainsi explosé pour atteindre 4,3 milliards de francs, a indiqué la Banque nationale suisse. Celle-ci veut instaurer un ratio minimum entre fonds propres et somme du bilan. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.